Votre programme du 6 au 13 décembre

Samedi 10 décembre – rencontre avec Yann LARGOUËT autour de son court-métrage Que reste t’il à faire des dimanches, une réflexion tendre et mélancolique sur la solitude lors de la retraite.

Mardi 6 décembre
14h

Avec les ATL
Séance ouverte à tous

Mardi 6 décembre
20h30

Vendredi 9 décembre
20h30

Samedi 10 décembre
20h30

Que reste t’il à faire des dimanches

Dimanche 11 décembre
17h

Mardi 13 décembre
20h30

Votre programme du 15 au 22 novembre

Cette semaine deux rencontres à ne pas manquer :

Vendredi 18 novembre Quentin MEVEL, critique de cinéma, co-auteur du livre « Patricia MAZUY, l’échappée sauvage » viendra parler de la réalisatrice l’occasion de la projection de Bowling Saturne, dernier opus de la réalisatrice. Ce film a été soutenu par la Région Normandie et le CNC. Il vous est proposé avec le soutien de MaCaO 7ème art.

ATTENTION ce film est interdit aux moins de 16 ans.

En savoir plus sur Patricia MAZUY

Samedi 19 novembre Elliot HOFFNUNG vous présentera son film « P…P…P…S… I LOVE YOU qui traite des difficultés des personnes atteintes de bégaiement.
Cette séance est organisée par Les Amis du Cinéma de Lion et l’APB Basse-Normandie (Association Parole Bégaiement)

Mardi 15 novembre
20h30

Vendredi 18 novembre
20h30

Film interdit aux moins de 16 ans

Samedi 19 novembre
20h30

Dimanche 20 novembre
17h

Mardi 22 novembre
20h30

Votre programme du 23 au 30 août

Le 30 août, Les Amis du Cinéma de Lion ont le plaisir d’accueillir leur marraine Nina MEURISSE à l’occasion de la projection de Camille de Boris Lojkine.
Ce sera l’occasion d’échanger avec elle sur le film et le cinéma contemporain… autour d’un pot comme il se doit….

Dernière minute : La séance prévue le vendredi 26 août est décalée au samedi 27 août – au même horaire.

Mardi 23 août
21h

Samedi 27 août
21h

Dimanche 28 août
18h

Mardi 30 août
21h

Rives d’Exil – Revivre l’événement

Gilles de Milleville nous a transmis des photos qu’il a prises lors de la soirée Rives d’Exil
Vous trouverez ci-dessous des galeries de ses photos. (et peut-être vous reconnaîtrez-vous ?)
Merci Gilles pour ce sympathique cadeau.

(Cliquer sur une photo permet de l’agrandir)



Rives d’Exil – Une soirée exceptionnelle au cinéma Trianon

A l’invitation des Amis du Cinéma de Lion, vous étiez nombreux à participer à la soirée consacrée à la projection de Rives d’Exil, court-métrage sur la période 1871 – 1881 de la vie de Jules Vallès.

Céline Léger a présenté la genèse de ce documentaire issu de sa thèse de Lettres modernes. Elle a donné des éléments de contexte et de chronologie pour bien situer le propos.

Maxime Lamotte, qui interprète le rôle de Jules Vallès, et a co-réalisé le film avec Céline, a expliqué comment ce documentaire a été réalisé en plein confinement avec seulement six jours intenses de tournage.
Grace au financement participatif et à un soutien de l’IHRIM, Céline et lui ont pu disposer de costumes et accessoires d’époque (luttons contre l’anachronisme) ainsi que d’un matériel professionnel.

Après la projection, des échanges d’une bonne tenue ont eu lieu.
Il est dangereux de voir la Commune de Paris avec des schémas de pensée contemporains. Mais il est tout aussi difficile de mesurer l’importance réelle de la Commune pour les Français de l’époque. L’histoire étant souvent écrite par les vainqueurs, les témoignages passionnés des vaincus survivants (Louise Michel, Jules Vallès…) ne permettent pas de tirer une vision objective de l’événement. On retiendra que ce qui a marqué, et marque encore les esprits, est l’ampleur de la répression qui s’abattit sur les Communards au cours de la Semaine sanglante (10.000 à 20.000 morts)

La soirée s’est terminée sur le partage d’un Communard (dans le vocabulaire du peuple) ou d’un Cardinal (dans le vocabulaire de la bourgeoisie) et a permis de prolonger les échanges.
Pour les curieux, il s’agit simplement d’un vin rouge et de cassis, le kir étant fait de vin blanc et de cassis.

Les Amis du Cinéma de Lion remercient Céline Léger, Maxime Lamotte et tous les participants qui ont fait de cette soirée un véritable moment d’échanges chaleureux.

Pour revivre cet instant (trop rare) découvrez les photos réalisées par Gilles de Milleville